Derniers Posts​

Faire des études, accepter le premier job venu, faire un crédit pour tout et n’importe quoi, travailler la semaine et consommer le week-end, se mettre en couple, emménager, prendre un chien (team chien), un autre crédit, les vacances à Biarritz, les dîners de « c’est moi le plus fort parce que je finis très tard le travail », et puis un matin « mais au fait pourquoi je fais ça? », et puis le manque de sens, le vide, la depression, le burn out.
Nous avançons d’un rêve qui n’est pas le nôtre mais celui que la société a fixé pour nous. Quelle est la part de « toi » dans ta vie? À quel degrés tes choix ne sont les fruits que de tes envies éclairées et profondes?
Se défaire des attaches automatiques, se défaire de tout ce qu’on attend de vous pour enfin oser dire qui vous êtes, ce que vous voulez.
J’ai réalisé tout cela lors de mon voyage en Asie. Deux ans de voyage intérieur! On grandi vraiment lorsqu’on se detache des attentes des autres. On est vraiment libre lorsque l’on vit sa propre vie en l’assumant. C’est un peu ce que je raconte (et bien d’autres choses) dans mon livre « une meilleure version de moi-même » dont la version re éditée est dispo! Plus d’infos bientôt !
 
 

Si je vous dis qu’avant je bossais en bureau, j’étais déprimée et je haïssais la terre entière… c’était il y a 4 ans. Sur-diplômée, vivant à Paris, j’étais promise à une carrière dans la gestion . J’ai appris pendant mes 6 années d’études à reproduire un système défaillant. En sortant de la, une grosse déprime me prend. Deux masteurs en poche et absolument aucune idée de ce que je veux faire et surtout comment apporter du sens à ma vie. Quelques mois de doutes et d’angoisses. Et puis un jour je me suis dit « Cannelle il est temps de faire quelque chose, agis sur ta vie, maintenant » et me voilà partie pour un tour de l’Asie, seule avec mon sac à dos. Deux ans de voyage intérieur pour finalement trouver ma voie… le yoga, la méditation, la compréhension de l’Homme. Ma vie a complètement changé. Même si ce n’est pas toujours tout rose, au moins j’ai trouvé mon sens, j’ai trouvé mon « pourquoi » et rien que cela, ça change tout. 
Toi aussi tu as un parcours atypique? Parles en moi!

Je suis en train de lire « la puissance de la pensée positive » de Norman Vincent Peale. Et quelle belle découverte encore une fois. On a tendance à vouloir tout compliquer, tout le temps. On a cette fâcheuse idée que rien arrive facilement, qu’il faut se battre, qu’il faut trimer, qu’il faut souffrir. Et si ce n’était pas le cas? Et si au contraire la vie etait simple, douce et facile en suivant deux simples conseils ? 
💡 tu n’es pas seul(e) à gérer ta vie, l’univers est là, présent et agit pour toi. La foi. En ce que tu veux, la n’est pas là question. Simplement avoir la foi, cela signifie avoir confiance, s’en remettre à cette belle énergie, se décharger, lâcher prise. Foi en la vie signifie foi en soi, et cela est nécessaire pour n’importe quel accomplissement. Sans foi, là peur s’invite et la peur paralyse. La foi vous aide, vous épaule, vous guide. 
💡tu peux changer ta vie en changeant ton mode de pensée. Toute notre vie part d’une pensée. On pense, puis on verbalise puis on agit. Alors si la pensée a l’origine est positive, ce qui en découlera le sera également. La qualité de vos pensées génèrent une certaine qualité de vibration. Plus vous pensez positivement plus vous vous entourez d’une énergie positive et attirez ainsi le succès. 

La foi et le positivisme. Jusqu’à présent les choses les plus simples et les efficaces que j’ai pu expérimenter. 

📌 chaque matin prenez l’habitude de vous remplir de l’objet de votre foi ( la nature, une divinité, l’énergie, votre chat etc..) 
Puis remplissez vous de pensées positives (confiance en vous, succès de vos projets, guérison etc…) 
Et vous verrez votre vie changer, aussi simplement que cela.

La meilleure partie de nous même est enfouie sous la masse de pensées que fournit l’esprit/mental. Les pensées ne sont pas mauvaises en soi, non le problème réside dans le fait qu’on ne les maitrise pas : ni la fréquence ni la quantité. On pense quand on mange, quand on marche, quand on lit un livre,…on pense tout le temps de façon automatique, sans même s’en rendre compte. On estime le nombre de pensées quotidiennes à environ 70000. Or le problème c’est que plus on pense moins on fonctionne. Nous sommes comme des ordinateurs, plus on y rentre de données plus il sature et moins il fonctionne.

Mais pourquoi ? Parce que ce sont les pensées qui génèrent ce que l’on appelle le stress, l’anxiété, l’angoisse, et qui en s’installant dans le temps crée la dépression et le burn out. Les pensées sont des transformateurs, elles transforment des faits en stress. Une situation ne devient stressante que parce qu’on y réfléchit trop et qu’on lui donne de la place mentalement. Plus on pense plus on s’alimente en matière à stresser. 

La méditation c’est la technique qui va vous permettre de maitriser le flux de vos pensées. La pratique de la méditation va vous aider à trouver le bouton on/off de votre esprit. Il ne s’agit pas de ne plus penser mais d’être capable de penser quand on le souhaite. 98% de nos pensées sont non nécessaires. Quand on trouve ce bouton on/off , on redevient maitre de soi 😌

Fermer le menu